Régime des etudes
La réforme LMD à l’ESSECT

L’ESSECT a choisi dés l’année Universitaire 2006-2007 de s’intégrer progressivement au système LMD réalisée dans le cadre de l’harmonisation du système de l’enseignement supérieur à l’échelle européenne et internationale. Dés l’année Universitaire 2007-2008 tous les nouveaux étudiants seront inscrits en licences fondamentales ou appliquées.

- Objectifs du LMD

Les offres de formation universitaire aboutissent, au niveau de la licence, à un diplôme national à caractère appliqué ou fondamental, couronnant une période d’études de BAC + 3 ans et comportant 180 crédits.

La licence appliquée vise essentiellement à habiliter les diplômés, à rejoindre le marché de l’emploi. Elle leur permet également de lancer leurs propres projets. les plus méritants peuvent se porter candidats, dans la limite de la capacité d’accueil, aux études de master professionnel.

La licence fondamentale accorde aux étudiants une formation de base adaptée aux exigences du marché de travail. Elle permet également aux meilleurs licenciés de s’inscrire, dans la limite de la capacité d’accueil, au master de recherche ou au master professionnel.

- Objectifs et horizons de la licence appliquée

- doter l’étudiant de savoir théorique et de savoir-faire et développer ses facultés créatrices de manière à lui permettre de pratiquer différents métiers et activités relevant d’un secteur économique déterminé dans le marché de l’emploi national ou international.
- habiliter le diplômé à s’adapter à l’évolution des métiers et des fonctions.
- inculquer chez l’étudiant la culture de la création d’entreprises et de leur rénovation.

- Objectifs et horizons de la licence fondamentale

- doter l’étudiant de connaissances et de savoir-faire dans un champ disciplinaire donné.
- habiliter l’étudiant à s’insérer dans le contexte socioéconomique.
- développer le sens de l’initiative chez l’étudiant.
- préparer l’étudiant à poursuivre ses études supérieures aux niveaux du master et du doctorat.


Organigramme des formations assurées à l'Essec de Tunis 2016 / 2017 : Télécharger

x Fermer

Notions relative au système LMD


- Domaine :
Les domaines de formation constituent le cadre général des offres de formation dans l’enseignement supérieur. Un domaine de formation est un regroupement de disciplines dans un ensemble large et cohérent.

- Mention :
À l’intérieur d’un domaine de formation, les licences se déclinent en mentions, correspondant aux enseignements fondamentaux mono disciplinaires ou pluridisciplinaires.

- Parcours :
Les mentions se subdivisent en spécialités ou en parcours, L’identification des spécialités et des parcours vise à l’affinement et à la diversification des contenus de formation.

- Unités d’enseignement :
L’unité d’enseignement est la structure de base du système d’études. Elle peut comporter une ou plusieurs matières, appelées éléments constitutifs de l’unité d’enseignement. Certaines unités sont obligatoires et d’autres optionnelles.

- Crédits :
Le crédit est une unité de compte qui permet de quantifier la charge totale de travail requise de l’étudiant pour que l’objectif de formation d’une unité d’enseignement soit atteint.
Capitalisation: une unité d’enseignement est définitivement capitalisée dès lors que l’étudiant y a obtenu la moyenne.

- Validation:
C’est une certification administrative établissant que l’étudiant a obtenu une unité d’enseignement ou l’ensemble des unités d’un semestre ou d’une année universitaire (soit par capitalisation, soit par compensation)
Supplément au diplôme: annexe au diplôme fournissant des informations sur les connaissances et les savoir-faire acquis par l’étudiant dans son cursus universitaire.

- Passerelles :
Les passerelles permettent aux étudiants de se réorienter.

Cadre général des enseignements

I- Inscription :

L’étudiant doit faire une inscription administrative et une inscription pédagogique.

A- Inscription  administrative :
L’inscription administrative est annuelle pour tous les parcours et se fait selon les procédures réglementaires en vigueur. L’étudiant doit effectuer son inscription dans les délais fixés par l’établissement.
Le nombre d’inscriptions autorisé dans les deux premières années de la licence est fixé comme suit :

L’inscription administrative est annuelle pour tous les parcours et se fait selon les procédures réglementaires en vigueur. L’étudiant doit effectuer son inscription dans les délais fixés par l’établissement.


Le nombre d’inscriptions autorisé dans les deux premières années de la licence est fixé comme suit :

  1. Les étudiants inscrits en première et deuxième années de la licence ont droit à 4 inscriptions au maximum. Ces inscriptions peuvent se faire soit dans le même parcours du même établissement, soit dans plusieurs parcours de plusieurs établissements.
  2. Un étudiant n’est pas autorisé à rester 3 ans en première année de la licence.
  3. L’étudiant qui a épuisé ses droits d’inscription en 1ère année, peut valider les unités d’enseignement qu’il a obtenues et subir une fois les examens relatifs aux unités d’enseignement ou à leurs éléments constitutifs dont il reste redevable. Cet examen doit avoir lieu dans les deux années qui suivent la date de sa dernière inscription.
  4. Un étudiant qui a épuisé ses droits d’inscription en 2ème année, peut valider les unités d’enseignement qu’il a obtenues et subir les examens relatifs aux unités d’enseignement ou à leurs éléments constitutifs dont il reste redevable, et ce, pendant les années suivantes.
B - Inscription pédagogique:
  1. L’inscription pédagogique se fait annuellement pour toutes les unités d’enseignement obligatoires. Elle est semestrielle pour les unités optionnelles.
  2. Dans la mesure où un semestre comporte 30 crédits .l’étudiant peut choisir des unités optionnelles qui lui permettent d’atteindre les 30 crédits exigés par semestre. Son choix prendra également en compte la capacité d’accueil et la concordance des emplois du temps. 

II- Principes pédagogiques des parcours :

- Chaque parcours ou spécialité est le développement, la progression pédagogique d’un cursus durant 6 semestres. Il comprend un ensemble cohérent d’unités d’enseignement liées à une seule ou à plusieurs mentions.
- Un semestre comprend au moins 14 semaines de cours et de 5 à 6 unités d’enseignement représentant 30 crédits.
- Les étudiants peuvent restructurer  leurs parcours de formation à l’ESSECT ou dans d’autres établissements, en conservant les crédits capitalisés.

A- Principes d’enseignement :

- L’unité d’enseignement est la structure de base du système d’études. elle peut comporter une ou plusieurs matières, appelées éléments constitutifs de l’unité d’enseignement (4 au maximum).
- L’élément constitutif de l’unité d’enseignement un enseignement théorique, (cours)et/ou des TD, et/ou des TP, et/ou une activité appliquée sous forme de stage, de projet, de mémoire, etc.
- Les unités d’enseignement de chaque parcours peuvent être subdivisées en deux types :
 
Unités obligatoires et unités optionnelles

Unités d’enseignement obligatoires
Elles représentent l’ensemble des unités que tous les étudiants inscrits à un parcours donné doivent suivre. elles se déclinent elles-mêmes en unités fondamentales et unités transversales

Unités fondamentales
Elles sont liées à la discipline qui correspond à l’intitulé de la mention et assurent à l’étudiant la formation de base dans le parcours adopté.

Unités transversales
Elles constituent une formation complémentaire dans différents domaines comme l’informatique, l’anglais, les droits de l’homme et la culture de l’entreprise.
 
Unités d’enseignement optionnelles
Permettent à l’étudiant d’approfondir sa spécialisation ou de s’ouvrir à d’autres champs de connaissances. Elles facilitent l’orientation progressive de l’étudiant.
 
B- Validation et capitalisation des unités d’enseignement :

C’est une certification administrative établissant que l’étudiant a obtenu une unité d’enseignement ou l’ensemble des unités d’un semestre ou d’une année universitaire.
La validation d’une unité est faite dès lors que l’étudiant y a obtenu la moyenne.

La validation des unités d’enseignement se fait aussi par compensation :
Dans la même unité : la compensation entre les notes des éléments constitutifs de l’unité pondérées par des coefficients proportionnels aux nombres de crédits.
Dans la même année : la compensation entre les notes des différentes unités de l’année universitaire, pondérées par des coefficients proportionnels aux nombres de crédits des unités. 

Une unité d’enseignement est définitivement capitalisée dès lors que l’étudiant y a obtenu la moyenne.
L’étudiant peut capitaliser des éléments constitutifs d’une unité d’enseignement dès lors qu’il y a obtenu la moyenne. Il est néanmoins obligatoire que ces éléments constitutifs aient été dotés de crédits spécifiques.
La capitalisation de l’unité d’enseignement ou de ses éléments constitutifs aboutit à l’obtention de ses crédits.
Toutefois, une unité d’enseignement validée par compensation reste liée au parcours et n’est donc pas transférable à d’autres parcours.